Maison des Sciences de l'Homme Paris-Saclay

Maison des sciences de l’homme Paris-Saclay

La MSH Paris-Saclay est une unité de service et de recherche implantée au cœur de l’Université Paris-Saclay.
Créée en 2015, elle est une des plus récentes du réseau national des « Maisons des sciences de l’Homme ».

 

61, avenue du Président Wilson
94235 Cachan Cedex

 

Elle hérite de la pensée interdisciplinaire promue par Fernand Braudel qui a été à l’initiative de la fondation des MSH en 1962. Son idée était de développer une recherche interdisciplinaire interne aux sciences humaines et sociales qui avait contribué au rayonnement de la recherche française, avec notamment l’émergence de l’École des Annales dans la première moitié du vingtième siècle et du Structuralisme dans sa deuxième moitié.

Organisation

La MSH de Paris-Saclay vient compléter le réseau de 22 maisons des sciences de l'Homme qui appuient la recherche en sciences humaines et sociales dans les grands ensembles universitaires français.

Soutenue par le CNRS et l’Université Paris-Saclay (dont l’ENS Paris-Saclay et les universités de Paris-Sud et Versailles- Saint-Quentin sont membres), la MSH Paris-Saclay profite d’un environnement scientifique exceptionnel qui fédère 15% des forces de recherche du pays, et incarne la mission préconisée par l’Alliance ATHENA pour les MSH de fédérer les forces SHS du site en animant un réseau scientifique de 1200 chercheurs en SHS intéressés aux questions interdisciplinaires, répartis dans 37 unités de recherche SHS et une quinzaine d’autres unités.

Le directeur de la MSH est Stéfano Bosi et la secrétaire générale Christine Bénichou.

Objectifs

Ancrée dans le vint-et-unième siècle, la MSH Paris-Saclay se fixe le nouvel objectif de développer l’interdisciplinarité entre les SHS et les autres sciences. Cette réorientation stratégique répond à la nécessité de relever deux défis majeurs pour les générations futures : la transition numérique et la transition écologique.
Les axes de recherche de la MSH Paris-Saclay ont été définis dans le but de mettre les chercheurs SHS du périmètre Paris-Saclay au service de ces enjeux. Ainsi la MSH Paris-Saclay propose deux axes de recherche sur ces grandes transitions et un axe transversal sur l’innovation.


Le premier axe, « Numérique et humanités », catalyse les dynamiques de recherche autour de la révolution numérique et ses ambivalences. Si, d’une part, cette révolution change le visage des sociétés et des économies, et représente une opportunité indéniable de développement, d’autre part, elle pourrait constituer une menace pour nos libertés individuelles.
Les enjeux sociétaux des réseaux, des données massives, de l’algorithmique sont au cœur des projets de recherche labellisés par la MSH.

Le deuxième axe, « Environnement et santé », a pour objectif de porter les interactions entre les recherches sur l’environnement, le territoire et la santé. Scientifiques et politiques sont notamment préoccupés par les relations entre santé humaine et santé environnementale. La prédation de l’environnement accélérée par le progrès scientifique a permis par le passé la subsistance des humains. Elle met aujourd’hui en péril leur subsistance future.
Les urgences environnementales et sanitaires invitent les scientifiques à produire des solutions à l’heure où le mot d’ordre mitigation semble ne plus être d’actualité et celui d’adaptation s’impose. La MSH Paris-Saclay mobilise les forces SHS du périmètre sur ces questions épineuses.