Contact
communication [at] ens-paris-saclay.fr (communication)

Modélisation des systèmes électroniques de conversion d'énergie pour la compatibilité électromagnétique

Bertrand Revol, Maître de Conférences ENS Paris-Saclay, laboratoire SATIE, soutiendra, le 7 décembre, son Habilitation à Diriger des Recherches concernant la "Modélisation des systèmes électroniques de conversion d'énergie pour la compatibilité électromagnétique : La CEM en électronique de puissance".
Bâtiment IDA, Amphi CHEMLA
Ajouter à mon agenda12/07/2017 10:30am 12/07/2017 12:00pm Modélisation des systèmes électroniques de conversion d'énergie pour la compatibilité électromagnétique Bâtiment IDA, Amphi CHEMLA Europe/Paris public

La CEM possède l'un des plus vastes domaines d'applications et naturellement les travaux de recherche que j’ai engagés ne peuvent couvrir tous les champs de ce secteur multidisciplinaire.

Mes activités au sein du groupe EPI du SATIE se focalisent essentiellement sur la CEM des systèmes intégrants des structures électroniques de conversion d’énergie plus communément appelées électronique de puissance et les quelques lignes qui suivent s’attachent à présenter très succinctement l’activité de recherche que j’ai menée et mène dans ce domaine.


Une partie des recherches menées ont concerné l’optimisation des filtres dédiés à l’atténuation des émissions conduites hautes fréquences des convertisseurs. Ces travaux visés à définir les filtres optimaux vis-à-vis de contraintes volumes tout en assurant les performances justes requises pour respecter les normes CEI en vigueur.

Toutefois ce type d’approche suscite toujours un certain nombre de questions. A titre d’exemple, si l’on se focalise uniquement sur les étages de filtrage, la démarche la plus rapide et classique consiste à considérer le reste de la structure comme un sous-ensemble invariant dans sa topologie et générateur d’émissions conduites. Ne serait-ce qu’en acceptant cette hypothèse discutable, il reste à définir ce sous-ensemble, de modéliser et identifier ses éléments.

C’est cette réflexion menée en parallèle qui a conduit à un travail plus conséquent sur la modélisation haute fréquence des structures de puissance.

Lire la suite