Contact
communication [at] ens-paris-saclay.fr (communication)

Médaille Gauss-Newton décernée à Pierre Ladevèze

Pierre Ladevèze, Professeur Émérite au Laboratoire de Mécanique et Technologie (ENS Paris-Saclay), va recevoir la médaille Gauss-Newton 2018, lors de l'ouverture du congrès mondial WCCM 2018 à New-York, pour sa contribution dans le domaine de la mécanique numérique.
Congrès mondial WCCM 2018 à New-York
Ajouter à mon agenda07/27/2018 10:00am 07/27/2018 12:00pm Médaille Gauss-Newton décernée à Pierre Ladevèze Congrès mondial WCCM 2018 à New-York Europe/Paris public
Pierre Ladevèze est ingénieur des Arts et Métiers et docteur de l'Université Pierre et Marie Curie. Il rejoint le LMT en 1978 qu'il va diriger pendant une partie de sa carrière. Professeur Émérite depuis 2014, il est fait chevalier de l'ordre national de la Légion d'Honneur en 2016.

Des mathématiques appliquées à la mécanique des matériaux et des structures

Au cours de sa recherche, il s'est intéressé plus particulièrement à :
  • la vérification, la validation et le recalage des modèles par des estimateurs d'erreur et techniques adaptatives, ainsi que la théorie des méconnaissances;
  • la modélisation du comportement et de la rupture des structures composites à l'échelle mésoscopique;
  • les stratégies de calcul pour les problèmes non linéaires comme les stratégies multi-échelles, le calcul parallèle ou les techniques de réduction de modèles ;
  • les méthodes de calcul simplifié : la théorie exacte des poutres et des plaques et la théorie variationnelle de rayons complexes.

Des applications pour l'industrie aéronautique et spatiale

En parallèle de ses activités de recherche académiques, Pierre Ladevèze conserve un rôle important de consultant auprès des industries aéronautiques et spatiales, aux niveaux français et européen. Ainsi, plusieurs de ses travaux ont été implémentés dans des codes de calcul et sont utilisés dans l'industrie.

IACM et Gauss Newton

La médaille Gauss-Newton, décernée tous les deux ans, est la plus haute distinction de l'IACM (l'association internationale de Computational Mechanics), et donc de la discipline. Elle rend hommage aux personnes qui ont eu, tout au long de leur carrière, une contribution scientifique exceptionnelle dans le domaine de la mécanique numérique.